L’univers fashiontech n’a pas fini de nous surprendre. Le Manteau Orage unit la nature et l’humain. L’utilisation de plumes et de détecteurs de proximité nous a permis de jouer avec un éventail de nuances lumineuses à des rythmes différents, jusqu’à l’obtention d’éclairs à la couleur de Markantoine.  

Qui est Markantoine? 

Avec son style singulier, Markantoine contribue à l’évolution la vision de la mode au Québec, tout en se taillant tranquillement une place à l’international. Depuis son plus jeune âge il aime créer, peu importe la sphère créative. Son œil pour la mode l’a mené de Shawinigan au Collège LaSalle, puis à Paris, pour finalement graduer de l’UQÀM en gestion et design de la mode. Markantoine qualifie son esthétique de design comme étant « gothique-exotique ». Sa marque homonyme est une conjugaison d’extrêmes qui, étonnamment, s’agencent mielleusement les uns avec les autres pour créer quelque chose de nouveau. 

« Je pense que mon désir de création est dans tout ce que je vois, tout ce qui m’entoure et tout ce que je touche. »

Markantoine, designer

La collaboration 

Transposer l’orage sur un manteau. Tout un défi, n’est-ce pas? Le Manteau Orage est un vêtement haute couture qui réagit à la proximité humaine en reproduisant différents jeux de lumière. Chaque plume contribue à l’effet lumineux global. L’objectif de Markantoine était de présenter les jeux de lumière de façon nouvelle et réfléchie sur un vêtement de qualité. Il voulait créer un manteau interactif avec une finition étudiée pour ne pas perdre l’impact une fois le vêtement porté. 

Markantoine a collaboré avec l’Atelier Numérique du Groupe Cirque du Soleil pour expérimenter, avec des détecteurs, l’interaction entre la diffusion de la lumière et la détection de proximité. C’était un travail minutieux. Il fallait tenir compte des différentes formes du corps humain pour déterminer l’emplacement des ampoules sur les plumes, mais aussi l’angle et la distance des plumes sur le manteau pour que la diffusion conserve toute son intensité une fois le manteau porté. Markantoine a trouvé son exploration dans l’univers fashiontech particulièrement stimulante puisqu’il a l’habitude de créer du prêt-à-porter. 

Projet Markantoine
Nuances lumineuses
Nuances lumineuses

Le parcours du Manteau Orage

L’idée de départ était de créer un manteau répondant aux sons du tonnerre avec des éclairs. Comme c’est le cas pour la majorité des projets, le concept de base a bien sûr germé. Le capteur de son s’est décliné en un détecteur de proximité à cause de la difficulté à différencier le son de l’orage d’un son ambiant pour le capteur. Le projet n’a par contre pas perdu son essence, soit l’exploration des jeux de lumière des éclairs pour transformer l’apparence du manteau de plumes. C’était tout un défi d’étudier les nuances lumineuses selon le détecteur de proximité utilisé pour trouver la combinaison « jeux de lumière et modèle de détecteur » la plus fidèle aux éclairs. 

Alors Markantoine, comment vois-tu l’univers fashiontech grandir?

« Côté mode, on se dirige vers des vêtements durables, faits à partir d’autres vêtements recyclés. Ou bien même des morceaux qu’on peut adapter en fonction de l’environnement extérieur, comme la température ou l’humidité. Sinon, la personnalisation du vêtement est peut-être quelque chose qu’on va voir de plus en plus dans le domaine de la mode. À suivre! »  

Markantoine et le Manteau Orage
Les connexions derrière

Dans 15 ans, sur quel projet fashiontech aimerais-tu travailler?

« Le concept d’hologramme me fascine beaucoup. Je pense que c’est quelque chose qu’on va voir de plus en plus. Par exemple, être immergé dans un film encore plus qu’avec le 3D. Ce serait intéressant de combiner mode et hologrammes, repousser les limites du vêtement. »  

Merci pour tout, Markantoine! Et surtout, n’arrête jamais de créer, comme tu le dis si bien

Source: https://www.markantoine.ca/ 

Share this story...