Expériences de changements rapides au Cirque du Soleil

Changements rapides en ordre d’apparition dans la vidéo :

1. Masques chinois (exploration)

2. Robe fleurie pour LUZIA (exploration)

3. Nowhere men (spectacle LOVE)

4. Business man (spectacle TOTEM)

5. Costume gonflable (Banana Shpeel)

Plus qu’un simple outil de performance

“La transformation live, c’est comme une performance, mais pas nécessairement une performance humaine, c’est une performance-costume”

Valérie Desjardins (Chef accessoire, Chaussures, R&D)

Les changements rapides, c’est plus qu’un simple outil de performance sur scène, mais une performance en soi. Voyez quelques-unes de nos explorations réalisées dans la vidéo ci-haut.

L’exploration

Ce qu’on appelle « Quick Change » consiste à maîtriser des techniques assez simples de changement de costumes. Dans le but d’améliorer la rapidité et la fluidité de ces transformations, l’équipe a fait appel à plusieurs experts en la matière tel que le Français Arturo Brachetti qui pratique cet art depuis sa jeunesse.

Mais rapidement la question qui s’est manifestée a été « Comment faire évoluer le Quick Change? ». On a alors fait appel au concepteur québécois François Barbeau. François a travaillé très fort, durant cinq années, avec le département de Recherche et Développement, afin d’établir des bases solides et une nouvelle direction qui rendraient les transformations rapides sur scène encore plus spectaculaires. D’un simple outil, il a fait du Quick Change une véritable performance-costume.

Tu as envie de voir le résultat? Clique sur la vidéo.

Invisible Glow – Mise en scène d’un projet de changement rapide

Comme quoi l’innovation passe aussi par l’optimisation des procédés qu’on utilise déjà, et avec lesquels on peut créer des performances encore plus exceptionnelles.

Parmi les projets réalisés, le Quick Change a aussi été réalisé sous des angles différents. Eh oui, il ne s’agit pas que d’un changement de robes sous une envolée de confettis. Par exemple, on a utilisé une peinture UV qui permet de créer un effet « Invisible Glow » pour le spectacle de Michael Jackson. Les lumières s’éteignent, et soudainement, l’autre moitié du costume apparaît de manière fluorescente grâce au pigment intégré dans le costume. Une performance de changement rapide pour le moins innovante.

Comment ont-ils réussi? On visait à intégrer un pigment sous forme de poudre au costume. Après trois mois de recherches et différents mélanges pour trouver un résultat qui ne serait pas trop épais sur le costume, nous avons enfin réussi à trouver la fusion parfaite. Ce procédé (un peu dispendieux) n’a été utilisé que pour ce spectacle.

Comme quoi l’innovation passe aussi par l’optimisation des procédés qu’on utilise déjà, et avec lesquels on peut créer des performances encore plus exceptionnelles.

Share this story...